+ vol pour la Tunisie

z Gala patrimoine immatériel

EN SAVOIR PLUS

Ce gala est proposé un peu partout en Tunisie pour promouvoir le patrimoine immatériel. 

Les prochaines dates prévues (à confirmer) :

A Chenini à l'occasion du Festival International des Ksour (25-27 mars 2015 dates à confirmer)

A Chenini à l'occasion du mois du patrimoine (25-27 avril 2015 à confirmer)

Manifestation culturo-touristique

« Ceci n’est pas une carte postale… »

...mais un témoignage du patrimoine tunisien !

   

Diverses animations mélangeant les disciplines sont organisées  pour promouvoir le patrimoine immatériel tunisien :

-          L’olivier et ses bienfaits dans l’art culinaire

-          La béliomachie qui pourrait redevenir le spectacle traditionnel tunisien,

-          dégustation de plats traditionnels,

-          vente d’artisanat tel que tissages (palmier, alfa, laine…) , cuir, savons à base d’olive, bijoux traditionnels,

-          concours de production de peintures, sculpture sur bois d’olivier,

-          animation musicale,

-          conférences sur l’olivier, l’art culinaire… et spécifiquement à Chenini, le thème de la reconnaissance du Monde des Ksour comme patrimoine Mondial par l'UNESCO

      

La béliomachie remise au goût du jour, pourquoi?

Le bélier, placé en tête dans la classification des signes du zodiaque, signifie résurrection de l’année et aurore d’un cycle nouveau. C’est le jaillissement des forces brutes de la vie terrestre. Le signe du bélier c’est la spontanéité, l’impulsion créatrice et l’élan primitif. Parmi les grandes fêtes à caractère religieux, il y a l’Aïd El Kébir ou la fête du bélier.

La béliomachie, discipline authentiquement tunisien et n’existant nulle part au monde, est certainement le spectacle traditionnel N°1 du pays.

Dans un souci de résurrection du patrimoine culturel, folklorique et d’animation touristique, une fédération s’est créée afin de réglementer cette discipline et organiser ces galas au sein de lieux symboliques du patrimoine matériel tunisien (amphitéâtre, ksour du sud tunisien…).

Contrairement à la toromachie où la mort du taureau est inéluctable, les combats de béliers n’engendrent jamais de mort, ni de sang qui coule. Le bélier, instinctivement, dès qu’il sent que son adversaire lui est manifestement supérieur, abandonne le combat et lui tourne le dos pour s’enfuir. Il y a 5 catégories : poids plume, léger, moyen mi-lourd et lourd. Le bélier doit être âgé de 4 à 10 ans. Il ne pourra faire plus de 6 combats par an. Le nombre de reprises (ou coups, ou percussions) varie entre 15 et 30. Pour chaque gala, environ 8 combats sont organisés.

   

Gala patrimoine immatériel olivier beliomachie

Le 13 novembre 2015 à Carthage

Carthage l'olivier et patrimoine immatériel


entrée libre "A votre bon coeur" Spectacle Beliomachie
1 H 2 H 3 H
0DT 10DT 10DT

Carte

Activités Hébergements Transports

Commentaires

Hébergements

Rester informé

Top